: 02-23-23-61-83
: 02-23-23-67-86
Bertrand Rowe

 Bertrand.Rowe@univ-rennes1.fr

Directeur de Recherche  : Equipe Astrochimie Expérimentale

UMR Palms - UFR SPM  - Campus de Beaulieu - 35042 Rennes Cedex


Parcours professionnel

J'ai effectué mes premières recherches au Laboratoire d'Aérothermique de Meudon où j'ai obtenu le doctorat ès sciences en 1975 sur le thème : Étude des réactions chimiques et ioniques dans un plasma en fort déséquilibre thermodynamique. Cas du mélange azote-argon.

J'ai poursuivi mes recherches au Laboratoire d'Aéronomie de Boulder (avec le professeur E. Ferguson), et à l'Université de Rennes I, au département de physique atomique et moléculaire que j'ai dirigé de 1990 à 1996, puis, depuis cette date dans l'Unité Mixte de Recherche 6627 où je dirige l'équipe d'Astrochimie Expérimentale. Je suis Directeur de Recherche au CNRS et j'ai enseigné parallèlement plusieurs cours au niveau DEA et maîtrise. Je suis coauteur de 118 publications dont 96 dans des revues à comité de lecture. Je suis également consultant pour la société de consulting Science & Tec depuis 1986.

Thématiques scientifiques

Après une formation de mathématiques appliquées comprenant une part importante de mécanique des fluides, mon activité de recherche a été essentiellement expérimentale. Mes premiers travaux (dont la thèse de doctorat d'État) ont porté sur l'aérothermochimie des écoulements de plasmas pour des températures comprises entre 1000 et 5000 K. Par la suite l'essentiel de mon activité s'est tourné vers la réalisation d'appareillages originaux destinés à mesurer les constantes physicochimiques nécessaires à la modélisation correcte des atmosphères planétaires (y compris terrestre) et du milieu interstellaire. En particulier l'utilisation de souffleries supersoniques à gaz raréfié " froides " comme réacteurs physicochimiques en écoulement tant à Meudon (Laboratoire d'Aérothermique) qu'à Rennes (dans le laboratoire dont j'assure la direction), m'a placé avec mes collaborateurs en position de leader international sur le problème de la physicochimie en phase gazeuse à basses et ultra basses températures. Ces travaux viennent d'être récompensés par l'obtention du prix Descartes de la commission européenne. J' utilise couramment au laboratoire des techniques de décharges allant des micro-ondes aux faisceaux d'électrons de 15 kev. Dans le même temps, j'ai continué à développer des méthodes d'études utilisant des écoulements de plasma ou de gaz chauds à température égale ou supérieure à l'ambiante (avec à titre d'exemple des travaux en cours portant sur la physicochimie et la spectroscopie des hydrocarbures polycycliques aromatiques).

Dans le cadre de ces activités, j'ai entretenu et entretiens des collaborations internationales nombreuses ; citons celles avec Eldon Ferguson, aujourd'hui à la retraite, Directeur entre autres du laboratoire d'Aéronomie de Boulder (USA), avec Alex Dalgarno professeur au Harvard Smithsonian à Cambridge (USA) et Ian W.M. Smith responsable pendant plusieurs années du département de Chimie de l'Université de Birmingham (UK) et co-lauréat du prix Descartes. J'ai travaillé un an aux USA Environmental Research Laboratories, NOAA, Boulder, Colorado, sur des problèmes liés au plasma ionosphérique et plus généralement aux ions dans l'atmosphère terrestre. Je suis impliqué dans des programmes internationaux de l'OTAN et de la CEE. J'ai été en particulier membre du panel d'expert pour la physique du programme européen TMR (Training and Mobility of Researcher).

La nature de cette activité scientifique m'a amené par ailleurs à développer une compétence importante dans le domaine de l'expertise de données qui est bien souvent un " chaînon manquant " de la modélisation physicochimique dans des domaines aussi variés que l'hypersonique ou la planétologie.

Dans le cadre de la société de consulting Science & Tec, j'ai participé à de nombreuses études et expertises dans le domaine spatial (Aérospatiale, CEA, CNES, DGA), ainsi que dans d'autres secteurs (nucléaire civil, défense, sidérurgie). Plusieurs de ces études ont porté sur des plasmas à haute température (CEA), le transfert radiatif et la combustion (PSA).


Page maintenue par Bertrand Rowe- Dernière modification: 2/02/2004